26 novembre 2019

Les bénéfices de la pédagogie Learning by doing

Learning by doing, autrement dit « apprendre en pratiquant », cela vous dit quelque chose ? À l’origine, il s’agit d’un concept économique. Il a été défini au début des années 1960 par l’Américain Keneth Arrow. Dans son rapport intitulé The economic implications of learning by doing, il précise sa théorie. Selon lui, l’expérience acquise par les travailleurs, par la répétition régulière d’un même type d’action, aboutit à un gain de productivité. La capacité des salariés à se perfectionner et à innover est mise en avant. Par la suite, ce concept sera repris dans le champ de la pédagogie. Et c’est bien parce que l’apprentissage actif présente de nombreux atouts que nous l’avons adopté chez Coven.

C’est en forgeant que l’on devient forgeron.

Une fois le pied posé dans le monde professionnel, il n’est pas rare que l’intérêt pour apprendre et l’implication reposent sur la pratique. S’approprier de manière factuelle un savoir rend acteur de son apprentissage et favorise la mémorisation. Les méthodes dites learning by doing se fondent sur la résolution de problèmes et l’analogie. Elles positionnent l’apprenant comme la clé du problème : elles l’invitent à réfléchir pour trouver la solution, en faisant appel à l’analyse de son environnement et à son savoir-être. Elles mobilisent des connaissances antérieures, qu’elles viennent valider, et les complètent par de nouvelles. Dans cette situation, un cheminement intellectuel se crée et il pourra être reproduit.

Cette approche empirique, nous l’avons choisie pour le Coven Escape (escape games prévention) et le Coven Lab (laboratoire d’innovations prévention), parce qu’elle est porteuse de sens. Sur un chantier comme dans une installation industrielle, si le terrain diffère, certains risques sont universels (non-port des EPI, risque électrique ou de chute par exemple). En proposant un univers réaliste, les bons réflexes en matière de prévention s’acquièrent plus facilement parce qu’ils entrent en résonance avec le quotidien des participants.

Une pédagogie « caméléon »

Cet apprentissage par effet miroir relève d’un apprentissage cognitif. L’apprenant traite les informations qu’il perçoit, par l’ensemble de ses sens. Sa compréhension de la réalité, et donc ses réactions, s'appuient également sur son expérience : son vécu l’aide à se projeter et à faire des choix. La pédagogie learning by doing favorise l’utilisation de tous les sens. Elle répond ainsi à des manières d’apprendre propres à chacun : votre personnalité n’a-t-elle pas un jour été qualifiée de visuelle ou bien d’auditive ? Lors d’une session Coven Escape, chaque participant apporte sa perception de la situation : cela enrichit la vision collective et démultiplie cette complémentarité des sens.

S’il nous semble aussi important d’avoir recours à l’ouïe, à la vue ou encore au toucher dans les solutions que nous proposons, c’est parce que c’est ce qui crée l’émotion. Elle est un vecteur efficace pour la mémorisation. Le neuroscientifique américain John Medina la présente comme un des « hameçons » pour réactiver notre attention, sachant que le niveau optimal de cette dernière chute au bout de 10 minutes. Nos expérimentations pour imaginer la prévention de demain nous donnent régulièrement la preuve de ce qu’il avance. Le caractère innovant des équipements connectés ou des modules de réalité virtuelle suscite la curiosité des utilisateurs, véritable aimant de l’attention !

Une dynamique d’apprentissage bénéfique pour le collectif et l’individu

 

Coven_Learning by doing

Learning by doing : au temps de l'action succède un temps de débriefing pour assimiler les bonnes pratiques.

 

La prévention des risques relève d’une responsabilité partagée. Pour s’ancrer dans un processus d’amélioration continue, elle doit à la fois concerner les équipes et chacun de leurs membres. L’une des forces des méthodes collaboratives de learning by doing réside dans le fait que chaque individu se sert de sa propre expérience pour la mettre au service du collectif. En situation d’apprentissage, s’il y a un échec, il est plus facilement associé au groupe. Le vécu est donc plus positif et cela facilite la nécessaire prise de recul pour le comprendre. Car l’alternance pédagogique est aussi une des particularités du learning by doing. Au temps de l’action succède le temps de l’approche théorique pour une meilleure assimilation et la valorisation de l’intelligence collective. Ce retour d’information nous paraît essentiel. C'est pourquoi nous proposons un débriefing à la fin de chaque session d'escape game. Ce débriefing est construit en amont avec l'entreprise qui nous accueille : nous adaptons nos messages à ses spécificités. Son caractère informel nous permet d'entamer un dialogue libre et détendu avec les participants, pour aborder différemment la prévention des risques.

4 octobre 2019

Amiante : Comment prévenir ce risque sérieux ?

Un matériau qui avait conquis les industriels

Début du 20ème siècle : le rapport de l'inspecteur du travail Auribault émet les premiers soupçons autour de l'amiante. Il est, à cette époque, le super-héro des matériaux. Résistant à la chaleur, au feu, à la tension ainsi qu'aux agressions électriques et chimiques. Toutes ces propriétés le rendent particulièrement séduisant. L'amiante est même surnommé le "magic mineral". Les industriels l'ont donc largement utilisé dés la fin du 19ème siècle sous plusieurs formes : calorifugeage, flocage, liant, mortier...

Il aura fallu plus d'un siècle et des dizaines de milliers de cas de maladies causées par l'amiante pour que l'interdiction complète soit annoncée en 1996 pour 1997.

prévention des risques

Risque amiante

L'amiante, un sujet plus que sensible

Aujourd'hui, tout le monde est au courant du risque encouru lors de l'exposition à de la poussière d'amiante. Chaque année, 3 à 4 000 maladies sont reconnues comme étant causées par l'exposition à l'amiante. C'est la deuxième cause des maladies professionnelles. Il est donc primordial de rappeler régulièrement les mesures de précaution à prendre pour éviter toute exposition.

Aborder le sujet autrement

Chez Coven, nous animons vos journées sécurités avec des escape games mobiles dans toute La France. Nous avons ainsi à coeur de faire des salariés les acteurs de leur propre sécurité et utilisons la pédagogie du "learning by doing". La prévention est abordée positivement et les messages mieux assimilés et retenus. Il nous a donc semblé naturel de faire de ce sujet hautement sensible l'objet de notre nouvel escape game. À destination de tous les salariés, qu'ils soient exposés fréquemment ou plus rarement. L'escape game amiante permet d'aborder ce sujet autrement sans en minimiser les risques. Conçu par une professionnelle QSE, nous vous garantissons sa pertinence.

Un escape game unique En France autour du risque amiante

Pour ce nouvel escape game, nous avons choisi des tentes qui plongent les participants dans un décor immersif.

Les équipes de 3 à 10 personnes doivent résoudre une dizaine d'énigmes. L'objectif ? Transmettre des messages pédagogiques autour du risque amiante et ouvrir le dialogue sur ce sujet épineux. Le "learning by doing" donne du sens à cette action de prévention. Les salariés sont les acteurs principaux de cette action et doivent résoudre en équipe et par eux-mêmes diverses énigmes. Nous abordons, entre autres, la procédure de désamiantage et ses étapes, les matériaux concernés (tous !), le traitement des déchets, etc...

À l'issue du jeu, les participants sont invités à un debriefing sous forme de causerie. C'est l'occasion de revenir sur les différentes énigmes, les messages prévention liés, et d'ouvrir le dialogue autour de ces sujets.

Unique en France, ce nouveau team building prévention permet d'aborder le sujet de l'amiante sous tous ses angles, d'une façon originale et néanmoins professionnelle, qui marquera les esprits.

 

Vous souhaitez obtenir plus d'informations sur notre escape game spécifique amiante ? Contactez-nous ! 

 

1 octobre 2019

Coven s’allie à Preventirisk dans la sécurité

La prévention des risques toujours plus innovante

La sensibilisation aux risques devrait toujours être singulière pour que les personnes concernées retiennent au mieux les messages. C'est pourquoi chez Coven, nous nous intéressons aux autres solutions de prévention innovantes. Preventirisk propose des ateliers sécurité en réalité virtuelle !

 

sécurité 

Équipé·e·s d'un casque, les salarié·e·s doivent détecter les risques sur un entrepôt ou encore éteindre un départ de feu, plongé·e·s dans un espace qui leur paraît bien réel. Cet aspect rend la situation très concrète et permet d'aborder la prévention des risques en entreprise d'une façon ludique et digitale. Malgré tout, les ateliers sont animés par des formateurs d'expérience terrain qui répondent aux questions des participants et apportent une dimension humaine à cet outil interactif.

Partenaires sécurité  

Coven s'allie à Preventirisk pour vous proposer des solutions de prévention pertinentes et ludiques. Nous organisons des safety day/safety week adaptés à vos besoins. Notre objectif commun est de faire de la prévention un vrai réflexe du quotidien et que la sécurité des salarié·e·s soit une priorité. Aborder la sensibilisation à l’aide de formats ludiques et novateurs permet une meilleure assimilation des messages. Pour vos équipes, c'est l'occasion de passer un moment convivial et d'échanger autour des problématiques qu'elles rencontrent. 

Plusieurs ateliers pour vos journées sécurité

En faisant appel à Coven et Preventirisk, vous proposez à vos salarié·e·s plusieurs ateliers de sensibilisation aux risques professionnels. D'un monde virtuel qui expose à une réalité concrète à l'escape game immersif qui stimule l'esprit d'équipe. Les participants sont amenés à tenir une vraie réflexion sur leur sécurité. Ces moments conviviaux sont impactants. Ils ouvrent le dialogue et aident à prendre conscience des risques professionnels. 

 

11 septembre 2019

Escape Game, encore des nouveautés !

L'escape game n'a pas fini de vous surprendre

L’escape game, ou jeu d’évasion en français, part du principe de vous enfermer dans une pièce au décor thématique et de vous amener à résoudre des énigmes pour pouvoir en sortir.

Qui aurait pu prédire un tel engouement autour de ce type de jeu ? Devoir résoudre des casses-têtes aidé.es de son collègue ou de sa belle-soeur, un plaisir ?

Et pourtant ! Ces jeux d'évasions grandeur nature existent depuis plus de dix ans et n'ont pas fini de séduire de nouveaux publics.

La clé du succès ?

Dans un monde où l'information est à portée de clic, nous ne prenons plus la peine de réfléchir pour trouver notre chemin ou un numéro de téléphone. Google et Waze sont devenus nos meilleurs amis. Alors imaginer un jeu à base de matière grise peut sembler périlleux.

C’est le défi que relèvent les concepteurs d’escape games. Enfermé.es dans un décor, vous devez fouiller à la recherche du moindre indice. Et celui-ci ne sera pas forcément simple à décrypter. Il est donc préférable de choisir une salle à votre niveau si vous débutez dans cette course à l'énigme.

En plus de vous sortir de votre zone de confort, l'escape game contient un ingrédient phare qui fait son succès: le travail en équipe !

La collaboration entre les participant.es est essentielle pour avancer dans le jeu.

Cela fait de l’escape game la solution idéale pour un team building original ou plus simplement pour passer un moment convivial en famille ou entre amis.

L’Escape Game est aussi un véritable révélateur de personnalité et est de plus en plus utilisé dans le cadre de processus de recrutement.

 

escape game

Read more

9 septembre 2019

La norme ISO 9001, une opportunité de développement

Une dimension stratégique au management de la qualité

Les entreprises affichent souvent fièrement un label de certification. Mais, certaines d'entre elles, poussées parfois par l’exigence des clients ou pour faire valoir un atout sur les marchés, entreprennent une démarche de certification sans lui donner un sens. Dans ce cas, le système de management de la qualité mis en place  devient alors une charge obligatoire et sans réelle plus-value. Mais la norme Iso 9001 qui est révisée tous les six à huit ans, est un vrai outil pour l'entreprise.

Une démarche de certification bien construite et un système de management de la qualité bien géré offrent de très nombreux avantages à l'entreprise, tant en externe qu’en interne.

Des axes d'amélioration évidents

Si l’avantage externe évident est celui de la promesse de la satisfaction du client, les avantages internes sont parfois mal identifiés.

Ils sont pourtant nombreux, comme par exemple :

  • partage des objectifs stratégiques (donner un sens aux décisions)
  • identification, gestion des risques et des opportunités (un progrès maîtrisé)
  • clarification des processus internes et du rôle de tous les acteurs (gain de productivité et réduction des coûts internes)
  • identification et diffusion des bonnes pratiques en interne
  • développement de l’esprit d’équipe par le partage d’une même ambition à tous les niveaux de l’entreprise (faire adhérer aux valeurs de l’entreprise)

Norme iso 9001

Une certification ISO 9001 n’est pas simplement un guide pour une démarche qualité dans l’entreprise mais bien
l’OUTIL de management de l’entreprise.

 

Ces nouvelles exigences peuvent paraître contraignantes, mais elles font partie intégrante du développement de l'entreprise. Elles préparent, par exemple, aux grèves, aux problèmes de communication ou aux cas de panne dans la chaîne de production. Une entreprise préparée à ce type de risques saura plus facilement rebondir. La norme Iso 9001 ne définit pas de solutions toute faite. Chacun peut l'adapter à son contexte et son environnement.

Contactez-nous !

13 juillet 2019

Salon Préventica Paris 2019

Nous sommes heureuses d’avoir participé à la réflexion sur le « préventeur de 2030 » et très fières d’avoir remporté avec notre équipe le prix coup de cœur du jury ! Nous sommes convaincues que les préventeurs de demain sont les enfants d’aujourd’hui et que les principes de prévention doivent s’inviter à l’école... Nous sommes prêtes à continuer la réflexion avec notre équipe, la Fédération des Acteurs de la Prévention (FAP)l’Anact et Préventica !